Couleurs complémentaires : principe général

L’outil de détection des couleurs complémentaires dans une image est disponible à l’adresse suivante :

http://www.geotests.net/couleurs/complementaires.html

complementaires

Son principe de fonctionnement est simple :

  1. Choisir un fichier image sur la machine ;
  2. Sélectionner un mode de fonctionnement. Par défaut : repérage d’une couleur dans l’image. Autres choix : une couleur et sa complémentaire ou deux couleurs de part et d’autre de la complémentaire sur le cercle chromatique.
  3. Cliquer dans l’image sur la couleur à repérer ;
  4. Examiner les deux images-résultat :
    1. une image où toutes les couleurs sont désaturées (grisées) sauf la ou les couleurs sélectionnées
    2. une image blanche à l’endroit où la couleur sélectionnée est repérée, noire sinon.

Un paramètre supplémentaire permet de régler la sensibilité du repérage des couleurs, dans la composante de la teinte. Par défaut cette sensibilité est positionnée à 20 unités (sur 360 au total), ce qui est un peu élevé mais produit des résultats sur la plupart des images.

L’image libre de droits présentée ici provient du fonds Chester Dale Collection proposé par Wikimedia, il s’agit de la cathédrale de Rouen peinte par Cl. Monet en 1864.

L’analyse par l’outil de repérage des couleurs complémentaires montre bien l’opposition entre des tons orangés chauds des parties ensoleillées et des tons froids bleutés des ombres et du ciel. L’organisation spatiale de ces tons sur le tableau est particulièrement bien structurée, formant des blocs assez homogènes et hiérarchisés, correspondant souvent aux ombres sur les détails architecturaux de la façade.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.